Danse traditionelle

Publié le par Chong Gawon

 

 

Les danses traditionnelles coréennes peuvent  être divisées en danses de cour et en danses folkloriques. Les danses de cour aux  mouvements lents et gracieux reflètent la beauté et la modération des émotions  (influence de la philosophie confucianiste). Les danses folkloriques, miroirs de la vie, du travail et des croyances du peuple sont excitantes et romantiques, exprimant les émotions spontanées et exhubérantes du peuple coréen. Les plus connues sont les danses paysannes  et les danses des masques.  

[GUIWONMOU]

La danse de la sorcière lors d'une cérémonie chamanique.

La sorcière danse pour chasser des fantômes ou consoler des âmes.

C'est la danse la plus primitive.

 

 

[TAEPYOUNGSEONGDAE]

La danse qui prie pour que tous les gens soient en paix.

Les danseuses en habit traditionnel dansent solennellement dans un palais.

Cette danse est très différente des autres danses traditionelles.

Les mouvements sont plus uniques et plus artistiques.

 

[CHOLIPDONG]

(Cholip était un chapeau coréen fait des herbes portées par les enfants.)

Il y a une âme pure, innocente et légère d'enfant dans cette danse.

 

 

[SANZO]

La musique de sanzo est le temps déviateur.

En général, sanzo signifie une personne qui joue d'un instrument accompagné aux mesures.

La danseuse danse la musique.

On joue du kayagum.

(kayagum est un instrument de musique coréen à douze cordes.)

 

[SOGOCHUM]

Le sogochum est différent dans chaque région.

La danse est jointe avec nongak et elle  se danse sur une place comme une fête.
C'est une danse qui marque le rythme du spectacle.

 

~ Chong Gawon ~     

Publié dans mokwon.fle

Commenter cet article

Mok 02/06/2010 15:21



 Bonjour Je suis également professeur de FLE au Japon.


Je salue votre initiative! C'est superbe de lire vos commentaires et de constater oh!combien vous maîtrisez la langue française!! C'est tellement intéressant d'en apprendre sur les autres
cultures avec des blogs comme le vôtre et en français en plus!


Courage à vous!


En tout cas cela me donne l'espoir de voir un jour mes étudiants japonais en faire autant!!



Márion 21/04/2010 22:32



Bon soir, je suis très contente de lire cet article, c'est très interesant. Je suis étudiente de français (1º course) et je ne connais pas beaucoup de mots. Je suis espagnole et j'adore Corée.
Bonne soirée à tous. À bientôt,


Márion



Thomas 08/05/2007 11:00

Bonjour,
 


 

Je suis tombé sur ce blog tout à fait par hasard. Très intéressé j’en ai parcouru une partie et je compte lire tous les articles dés que possible.
 

Ce soir je me coucherai moins bête car j’y ai appris certaines choses. Par exemple : les feuilles que l’on trouve souvent à table (je fais référence à l’article dans les kimbab) sont des feuilles de sésame. Ah! Merci pour l’info.
 


 

Je félicite les étudiants pour leurs articles et je leurs souhaite bon courage dans leurs études.
 


 

Pour info
 

Je m’appel Thomas, je suis Français. Je viens d’avoir 26 ans. Je vis et travail en Corée depuis deux ans (03/2005).
 

Je vis sur l’île de Geoje, dans la ville de Jangpyong. Je travaille sur le chantier naval Samsung Heavy Industries pour une société française. Je suis originaire de la région parisienne.
 

Pour finir je tiens à dire que : J’aime la Corée. Ce pays que je ne savais même pas situer sur une carte avant d’y venir et qui me manque aujourd’hui quand je n’y suis pas.
 


 

Salutations
 


 

Thomas
 

céline 07/03/2007 13:38

Une nouvelle année universitaire commence. Bon courage dans vos études. Je sais qu'il est très difficile d'apprendre le français pour les Coréens. Je vous rassure: il est très dur d'apprendre le coréen quand on est français. Quand je lis votre blog, je constate que vous vous débrouillez vraiment très bien. Continuez comme ça et bientôt la langue de Molière n'aura plus aucun secret pour vous.

Céline 07/03/2007 13:32

Bonjour!
Votre blog est super. J'ai découvert des choses vraiment inéressantes. J'espère vraiment que vous allez  publier de nouveaux articles bientôt.