Tae Kwon Do, sport national coréen

Publié le par Choi Yea-yun

  Le Tae-kyon, combat sans armes autrefois réservé au Hwarang, jeunes nobles influencés par le yu-hak. Plus tard, d'un mélange de trois styles est né le Tae Kwon Do, sport de défense dont la devise est de ne jamais attaquer le premier.


Cet art martial vise à la réalisation d'une parfaite synthèse entre le corps, l'esprit et la nature. Dans cette techniques de combat on utilise des coups de pied "sautés", mais aussi des coups de genou, des frappes avec les mains et le coude, des blocages avec le main, les bras et la jambe.


Le compétition se déroulent en trois "rounds" de trois minutes, avec un repos de trente secondes entre chacun. Chaque compétion est arbitré par un juge central et trois arbitres de touche. Les protections  sont obligatoires. Il existe dix  poids differents : moins de 48 kg, de 48 à 52 kg, de 52 à 56 kg, de 56 à 60 kg, de 60 à 64 kg, de 64 à 68 kg, de 68 à 73 kg, de 73 à 78 kg, de 78 à 84, et plus de 84 kg.

 

Le Tae Kwon Do est une discipline olympique depuis les Jeux Olympiques de Sydney en 2000.

 

Choi Yea-yun


 

Publié dans mokwon.fle

Commenter cet article